Botanistehorsdes sentiers battus

Francis Zanré, botaniste amateur, vient de publier un inventaire floristique de Saint Jean de la Motte, fruit d’un travail de 12 ans. Sa passion de la botanique le conduit aussi vers des contrées lointaines.

« Le botaniste marche beaucoup mais une vitesse trs lente ! », sourit Francis Zanré qui sait de quoi il parle.

Aujourd’hui la retraite, cet ancien conducteur de travaux dans le génie civil et bottes imitation ugg pas cher la DDE a tout le loisir de parcourir la Sarthe et le reste du monde les yeux rivés vers le sol, le carnet en main, botte uggs pas cher le crayon autour du cou et l’appareil photo en bandoulire.

Quand il était encore en activité, il y consacrait une vingtaine d’heures par semaine. C’est maintenant huit heures quotidiennes qu’il voue la botanique. Il herborise, détermine et classe inlassablement.

Pendant 12 ans, de botte uggs 1996 2008, il a quadrillé la commune de Saint Jean de la Motte, 3 600 hectares, s’aventurant hors des sentiers battus, sortant des chemins botte ugg tracés et s’introduisant (avec l’accord des propriétaires) dans des domaines o on avait laissé la nature reprendre ses droits